Guinée Equatoriale : Mgr Juan Nsue Edjang Mayé nouveau président de l’Acerac

Elu à la tête de l’institution au terme de sa onzième Assemblée plénière tenue en juillet dernier à Yaoundé au Cameroun, Mgr Juan Nsue Edjang Mayé, archevêque de Malabo en Guinée Equatoriale, président de la Cege (Conférence épiscopale de Guinée équatoriale) est l’actuel président en exercice de l’Acerac (Association des conférences épiscopales de la région de l’Afrique centrale). Il remplace Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala, président de la Cenc (Conférence épiscopale nationale du Cameroun).

Outre la présidence, les archevêques et évêques membres de l’Acerac ont également procédé au renouvellement du secrétariat de leur association, en désignant comme nouveau secrétaire, l’abbé Antonio Mabiala, prêtre du clergé de Pointe-Noire (Congo), ancien recteur du Grand séminaire de philosophie Mgr Georges Firmin Singha de Kinsoundi à Brazzaville. Ce dernier était jusqu’ici curé de la paroisse Sainte Face de Jésus dans son diocèse. Il remplace l’abbé Mesmin-Prosper Massengo, vicaire judiciaire de l’archidiocèse de Brazzaville, qui à la suite de l’abbé François de Paul Moundanga-Ibeni son prédécesseur d’heureuse mémoire, a conduit avec détermination jusqu’à son aboutissement le projet du siège de l’Acerac. Cet imposant édifice longtemps rêvé qui trône depuis deux ans en plein cœur de la capitale congolaise, construit grâce au financement de l’Etat congolais. Le nouveau secrétaire général de l’Acerac est secondé par l’abbé Maurice Edoula du clergé d’Owando, nommé comme gestionnaire.

Notons que l’actuel président en exercice de l’Acerac, évêque depuis 2011 a été auparavant évêque d’Ebibeyin, avant d’être transféré il y a deux ans comme archevêque de Malabo. Il est attendu en visite canonique à Brazzaville du 10 au 20 décembre 2017. 

Actualité générale

Inauguration du siège de l'acerac à Brazzaville